Parlons cinéma

Hello tout le monde,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter les trois films que j’ai vu dernièrement. Je ne sais pas vous, mais il m’arrive de vouloir regarder un film sans savoir lequel regarder.

Je vous propose alors un petit résumé et mes impressions sur ces trois films qui vous donneront peut être envie de les regarder par la suite:

♠ The Truman show (1998)

042326_af.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un homme, Truman, vit une petite vie tranquille et rangée à Seahaven, petite ville des Etats-Unis. Il a une petite maison, un travail stable et une épouse. Son quotidien est assez monotone mais il semble heureux. Cependant, on se rend compte rapidement que Truman ne se sent plus à l’aise dans sa vie. Il parle de vouloir partir sur les iles Fidji, comme si quelque chose l’y attendait là bas. Mais ce voyage semble être compliqué à réaliser, comme si tout se liguait contre lui pour l’empêcher de partir.
Je ne peux pas vous parler très facilement de ce film car c’est « un film à chute », il faut le voir pour comprendre. Je ne voudrais pas vous spoiler le film quand même ! La « chute » n’arrive pas en toute fin de film et permet rapidement de comprendre le comportement de tous les personnages.
Le stratagème mis en place par le réalisateur fait assez froid dans le dos. Malgré ça, j’ai beaucoup aimé ce film qui fait réfléchir sur les médias et la manière qu’ils ont de nous entourer dans notre vie. Après l’avoir visionné, je me suis même surprise à me poser des questions assez insensées. On est rapidement embarqué dans l’histoire de Truman, qui est un personnage auquel on s’attache, je trouve, malgré son air naïf et fleur bleue de départ.

♠ Room (2016)

211080.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

On découvre dans ce film une maman et son fils Jack, 5 ans, vivant tous les deux dans « la chambre ». Dans cette chambre, Jack est né et y grandit depuis 5 ans sans avoir jamais connu autre chose. La raison : la maman y est enfermée, retenue, depuis sept longues années. Elle a construit et bâti tout l’univers de Jack sur cette seule et unique pièce. Le petit garçon ne connaît rien du monde extérieur, son monde s’arrête aux quatre murs de cette « chambre », comme si il ne connaitrait jamais rien d’autre.
« Se tortiller, sauter, courir, quelqu’un… » sont les mots qui vont permettre à la maman et à son fils de s’enfuir de cette chambre. On suit alors Jack dans la découverte du monde, des autres, de sa famille. On le sent apeuré et émerveillé à la fois. Cependant, c’est une tout autre histoire pour sa maman qui, elle, a connu le monde auquel elle a été arrachée 7 ans plus tôt. Comment se réintégrer à la vie, redécouvrir sa famille, supporter la pression des médias, accepter d’aller mal… Autant de sujets abordés par le film.
La bande annonce  m’avait énormément attirée. J’ai bien aimé voir l’évolution des deux personnages principaux durant et après l’enfermement. L’exploration de leurs sentiments face à la libération après la séquestration et leur manière de réagir en tant qu’enfant et en tant qu’adulte. J’ai trouvé néanmoins que le film manquait un peu de dynamisme, surtout pendant l’enfermement des deux protagonistes (peut être pour montrer la monotonie de leur vie enfermée?). C’est un film très touchant dans la relation entre la mère et son enfant.

♠ L’hermine (2015)

282684.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx

Un président de cours d’assise s’apprête à présider une nouvelle affaire d’infanticide. Cet homme, Monsieur Racine, est réputé être un président très dur vis à vis des accusés. On perçoit un homme assez froid, peu entouré, en instance de divorce.
Le début du film montre la manière dont une cours d’assise est composée et comment se déroule un procès de ce type : appel des témoins, déclaration de l’accusé et de la défense, composition du jury.
Etant étudiante en droit, cet aspect du film m’a beaucoup plu. En effet, il est interdit de filmer un procès dans la vraie vie, ce genre de film montre assez fidèlement comment cela se passe dans un tribunal.
L’intrigue principale du film ne repose cependant pas sur le procès (que l’on suit du début jusqu’au rendu du jugement, pas de frustration de ce coté là). Lors de la nomination du jury civil pour ce procès, une femme retient l’attention toute particulière du président de la cour d’assise. Sans qu’il l’ait avoué, un lien indéfectible le relie à cette femme. Cette nouvelle rencontre va t elle pouvoir révéler au grand jour ce « secret » ? Y aura t il des conséquences sur le procès en cours ?
Cette histoire est menée de manière très subtile durant tout le film et un équilibre se crée entre l’histoire parallèle du procès et de cette histoire plus personnelle.

J’espère que cela vous aura plu, n’hésitez pas à me dire si vous avez vu ces films et ce que vous en avez pensé. J’essaye régulièrement d’aller au cinéma ou de regarder de nouveaux films, je pourrai vous présenter ce genre d’articles régulièrement si cela vous plait !

Emilie ♥

3 réflexions au sujet de « Parlons cinéma »

  1. « Je ne sais pas vous, mais il m’arrive de vouloir regarder un film sans savoir lequel regarder » : si ! complètement ! Je regarde souvent le programme sur Netflix et je n’arrive jamais à me décider… ou alors, le film que je veux voir n’y est pas et je suis frustrée 😉
    Et j’adore The Truman Show !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s