Un road trip en Californie-Partie 2/2-avec Murielle Nouchy, directrice de Visit California France

Murielle Nouchy est la directrice de Visit California France. Lors de cet entretien, elle vous fait visiter la Californie à travers un road trip passionnant où elle donne plein de sites à visiter et de bonnes adresses, sans oublier de bonnes astuces.

Plus d’informations sur: www.visitcalifornia.com/fr

Road trip sur la Highway One californienne

S’étirant sur des kilomètres, la Highway One propose des détours fascinants et des panoramas d’une beauté à couper le souffle le long de la Côte Centrale de Californie.

Huntington Beach

C’est toujours l’été à Huntington Beach. La « Beach Culture » du sud de la Californie s’épanouit pleinement le long du littoral de cette ville, où vous pourrez faire du vélo sur un sentier longeant l’océan, jouer au volley-ball et, bien entendu, surfer.

San Diego

Imaginez 112 kilomètres de plages ensoleillées, un océan enchanteur et une température annuelle moyenne de 21°C. Vous comprendrez pourquoi ce petit bout de côte, tout au sud de l’État, est vraiment un paradis pour les amoureux des grands espaces. 

Temecula

Vous profiterez de la meilleure expérience possible en explorant la vallée de Temecula à pied, puisque vous pourrez admirer le panorama montagneux et vous réchauffer sous le soleil du sud de la Californie.

Joshua Tree National Park

Rochers, contreforts, montagnes escarpées, mines d’or en ruine, plaines désertiques parsemées d’arbres incongrus… l’endroit a de quoi suspendre. Le Parc national de Joshua Tree, surnommé « J-Tree » par les habitants du coin, se trouve à un carrefour écologique entre le haut désert de Mojave et le désert du Colorado situé en plaine. Il en résulte une étonnante flore désertique, composée notamment d’« arbres de Josué », une variété de yucca, qui ont donné leur nom au lieu. Joshua Tree resplendit de beauté même de nuit, les magnifiques couchers de soleil cédant la place à un ciel constellé d’étoiles. 

Death Valley National Park

Tout est question d’extrême dans Death Valley National Park. Célèbre pour avoir la température la plus élevée jamais enregistrée sur la planète (un torride 134 °C en juillet 1936) et pour être l’endroit le plus sec d’Amérique du Nord, la Death Valley est une invitation à l’exploration de l’automne au printemps.

Yosemite National Park

Connu pour ses chutes d’eau vertigineuses, ses séquoias géants et ses falaises à pic en granit, vous pourriez passer des semaines à explorer le parc national de Yosemite.

LA CALIFORNIE 

« 1 of 2 »